Vie en collectivité, activités de plein air, joies mais aussi, parfois, chagrins, éloignement de la famille, la colo est souvent pour les enfants un moment de vie unique, de découverte de lui-même, d’ouverture aux autres.

Nous tentons ici de répondre aux questions des enfants, et aussi à celles des parents !

La vie quotidienne
Chaque enfant a son rythme et en dépit des contraintes de la vie de groupe, nous faisons notre possible pour que chaque enfant évolue à sa façon.
« Hey Maman, le matin on se lèvera à quelle heure ? ! »

De façon à respecter du mieux que possible le rythme de chaque enfant, le réveil sera échelonné entre 7h30 et 9h. Pendant cette tranche horaire, chaque enfant pourra se lever, aller prendre son petit déjeuner, s’habiller et faire sa petite toilette, avant de rejoindre « l’espace Zen » où l’attendront livres, jeux de sociétés et autres activités calmes. Le lendemain des soirées spéciales, une grasse matinée sera proposée aux enfants.

« Et le soir on va se coucher tard ? »

Tous les soirs, après le repas, les enfants prendront part à une « veillée » (contes, jeux, balades nocturnes, observation des étoiles….) et après ce super moment, allez hop, au dodo ! Le coucher se fera également de façon échelonnée, les plus jeunes veilleront jusqu’à 20h30 – 21h et les plus grands jusqu’à 22h30. Les enfants fatigués ou souhaitant se coucher plus tôt pourront bien sûr aller se coucher quand ils le souhaiteront. Lors de soirées spéciales, les heures de coucher pourront être exceptionnellement modulées.

« Et on va manger comment ? Et si je n’aime pas ? Et y a pas de cuisto’, alors on va faire comment ? »

Tous les repas seront confectionnés par les enfants et les animateurs, les menus ayant été écrits et pensés en respectant les réglementations en vigueur et les conseils nutritionnels.

Il sera  demandé à tous les enfants de goûter au repas, dans le respect du travail des « cuistots du jour ». Si les enfants n’aiment pas ce qui leur est proposé, ils ne sont pas contraints d’en reprendre.

Nous irons chercher nos légumes chez un maraîcher Bio, situé à quelques kilomètres du centre. Les enfants auront la possibilité de visiter son exploitation et même – à certains moments – de cueillir les légumes !!

La viande utilisée pour l’élaboration des repas viendra essentiellement des producteurs locaux respectant l’environnement et l’animal.

« Et si je fait pipi au lit on pourra laver mon duvet ? »

Oui bien sûr ! Duvet, pyjama et doudou pourront être lavés en machine en cas de petits  « accidents ».

Pour les enfants restant plus d’une semaine, une lessive sera organisée par semaine.

Le suivi Sanitaire

Pour prévenir, soigner les petits bobos et veiller à la bonne prise d’un éventuel traitement médical , chaque équipe d’animation comprend un assistant sanitaire. Ce rôle est attribué à un animateur diplômé du PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1) ou d’une formation équivalente.

L’assistant sanitaire n’est pas un médecin et ne donne en aucun cas des médicaments sans ordonnances. En lien avec le directeur du séjour, l’assistant sanitaire amènera l’enfant malade consulter un médecin si nécessaire.

L’assistant sanitaire veille aussi à la bonne hygiène de vie des enfants ; brossage de dents, douches, brossage de cheveux, crème solaire, casquette….. rien n’échappe à l’œil de lynx de Monsieur Bobo !

Votre enfant est allergique, porteur de handicap ou d'une maladie chronique ?

Nous faisons tout notre possible pour pouvoir accueillir tous les enfants, sans distinction, si votre enfant doit suivre un traitement, est allergique ou porteur d’un handicap ou d’une maladie.

Il est possible que nous devions préparer son accueil et prévoir un encadrement spécial, n’hésitez pas à prendre contact avec nous en amont.

Dans tous les cas, l’assistant sanitaire ne pourra délivrer aucun médicament (ni traditionnel, ni homéopathique), sans une ordonnance médical à jour.

Tout les étés, de nombreux enfants se déclarent soudainement allergique aux haricots, aux tomates ou au fromage !! (enfin sauf celui de la pizza !!) Haaaa les petits malins ! ! Bien tenté, mais toute allergie alimentaire devra être justifiée par un justificatif médical !

Les régimes alimentaires pour conviction religieuse devront être signalées par écrit dans le dossier d’inscription.

Votre enfant tombe malade pendant le séjour comme ça se passe ?

Si son état de santé le nécessite, l’assistant sanitaire, en accord avec le directeur du séjour, amènera l’enfant chez le médecin ou directement aux urgences. Les parents et l’association seront prévenus dans les plus brefs délais et aucun acte médical important (opérations….) ne sera délivré sans accord préalable des parents, sauf en cas d’urgence vitale.

Les frais médicaux seront avancés par l’association. Les parents devront s’en acquitter auprès de l’association le jour du retour de l’enfant, nous vous fournirons alors les feuilles de soins vous permettant de vous faire rembourser auprès de la sécurité sociale et de votre mutuelle.